L’enfant agressif

Il est important pour moi de distinguer plusieurs choses…

La première, et si vous ne deviez retenir qu’une chose je souhaiterais que ce soit celle-là, c’est qu’à tout âge un enfant qui agresse ou qui nous fait nous sentir agressé a un message à passer. Il est important d’arriver à comprendre ce message afin de pouvoir l’aider et qu’il ne devienne pas un enfant ou un adulte qui baisse les bras, qu’il se sente impuissant et entre dans le retrait. Dans le retrait il y a plusieurs comportements possibles allant de l’isolement social au suicide.

Pour les enfants plus petits je dirais à partir du moment où ils ont des dents et jusqu’à 3-4 ans, suivant l’enfant, le message et souvent soit je veux rentrer en contact, soit je veux de l’attention ou ton jeu, je veux de l’espace. Tout-petit ils n’ont pas la notion que ça peut faire mal à l’autre, ils sont encore dans l’égocentrisme. Dans cette tranche d’âge il arrive souvent qu’un enfant morde un autre car il n’arrive pas encore à exprimer ce qu’il veut par la parole. N’oublions pas non plus le stade sadique oral de Freud qui arrive souvent au moment de l’apparition des dents et jusqu’à 2 ans environ. À ce stage l’enfant commence à avoir des pulsions agressives qu’il ne peut pas encore maîtriser.

Et ensuite avec l’acquisition de la marche, la prise d’autonomie « je suis une personne indépendante de toi papa et maman ». Cette phase peut être anxiogène pour l’enfant, et le parent d’ailleurs 😉. Ça peut créer un terrain agressif dû au stress que cette période génère. Et l’enfant peut taper et mordre son parent par exemple, pour s’affirmer et pour se décharger.

Et ensuite ça se complique car en grandissant l’enfant vit plus de choses, affirme son caractère et peut exprimer une multitude de chose par son agressivité. En tant que parent on peut se retrouver un peu perdu et arriver à des comportements de réprimande en retour. Si on réagit comme ça, l’enfant est stoppé dans ce qu’il veut exprimer. Pour faire très court, il va se dire, « j’ai pas le droit de m’exprimer ». Et à la longue optera pour des comportements de retrait. Si vous vous sentez perdu je peux vous aider, notamment avec la discipline positive, afin de comprendre et réagir face aux comportements agressifs de votre enfant.

Il y a les enfants qui défient leur parent, c’est une autre forme d’agressivité et qui souvent éveille notre propre agressivité. Si on se sent agressé c’est en général que l’enfant lui-même s’est senti blessé par quelque chose auparavant. À nous de trouvé la blessure et de désamorcer l’agressivité ou le conflit.

La période de l’adolescence est une phase critique où l’enfant en devenir d’adulte vit un chamboulement hormonal, émotionnel et physique. Il arrive souvent que de l’agressivité en ressorte et c’est là que les fruits de nos réactions adaptées vont se faire le plus ressentir. C’est une période extrêmement difficile à vivre pour certains il ne faut pas l’oublier et l’adolescent ne sait pas toujours lui-même le message qu’il essaye de transmettre à travers son agressivité. Essayons de l’accompagner là-dedans au mieux en acceptant cet état émotionnel.

N’oublions pas que nous avons tous des pulsions agressives ou pulsions de mort, qui sont à l’opposé de nos pulsions de vie. Nous avons également tous le droit à l’erreur. L’essentiel étant de les admettre et d’apprendre de ses erreurs. C’est en essayant et en persévérant que l’on apprend, aussi en tant que parent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *