Hypersensibilité

Bonjour,

Hier j’ai publié un article sur les enfants aux besoins intenses. Mais alors quelle est la différence avec un enfant hypersensible?

Une enfant hypersensible vit ses émotions de manière hyper intense. De telle manière qu’on a souvent du mal à percevoir le déclencheur, parce que l’émotion sort si fort que c’est un peu comme si une grosse catastrophe venait de se produire.

Tous les enfants vivent leurs émotions de manière plus forte que nous, dû à la plasticité de leur cerveau. Les enfants hypersensibles c’est encore plus intense et les changements d’émotions sont vraiment des montagnes russes. Les enfants hypersensibles réagissent fortement à ce qui les entourent. Tout comme les enfants aux besoins intenses se sont de véritables éponges, ils réagissent de manière forte à la frustration. Ils se sentent rapidement desécurisés face aux changements. Ils ont tendant à être plutôt timide et nerveux et on besoin de calme pour être en paix. Selon les enfants ils peuvent avoir une grande sensibilité au bruit, au son, à la lumière, au toucher, au goût. Ils ont une propensions à être facilement surstimulés.

La différence avec un enfant aux besoins intenses c’est que l’enfant hypersensible a tendance à poser beaucoup de questions pour aller au bout des choses. Ils ont également de la peine à faite des choix vu qu’ils prennent beaucoup d’éléments en considération. Ils utilisent des mots savants et précis. Ils ont un sens de l’humour plutôt développé. Ces enfants ont une grande perception de ce qui les entourent, ils analysent et perçoivent finement les détails.

Dès lors le côté affectif n’arrive pas à suivre leur partie du cerveau qui fonctionne trop bien . C’est pourquoi ils:
– Font des “crises” émotionnelles qui nous semblent disproportionnées, inappropriées.
– Ont des difficultés de sommeil.
– Ont des réactions intenses au changement.
– Ont une faible tolérance à la frustration.
– Ont une sensibilité extrême aux bruits (presque physiquement attaqués par des bruits forts).
– Peuvent avoir des plaintes face au chaud ou au froid/ des chaussettes qui grattent/ des vêtements humides…
– Ont un besoin fort de temps calme.

Que faire pour les accompagner? À nouveau la meilleure façon de les aider c’est d’essayer de se connecter à eux, d’essayer de les comprendre. Ensuite de les aider à trouver un moyen, qui les aide à faire baisser le stress. Ça peut être un câlin, lire un livre au calme (pas pour les enfants hypersensibles aux éléments visuels) ou une autre activité calme, câliner une peluche, quelque chose qui lui permette de se recentrer, un massage (parfois le massage chez les enfants qui ont une grande sensibilité au toucher ca rajoute un stress)etc…. Un moyen qui lui correspond, car les enfants hypersensibles n’ont pas les mêmes sensibilités.

C’est normal pour le parent de se sentir démuni, parfois impatient ou perdu face aux tempêtes émotionnelles de l’enfant hypersensible. Accueillez aussi votre propre émotions et parlez en à votre enfant, ça l’aidera à comprendre votre réaction et de voir que ce n’est pas que vous ne l’aimez pas, c’est que vous même vivez une émotion qui vous empêche d’agir de manière adéquate. Par exemple: « quand tu réagis comme ça devant nos amis, je me sens mal à l’aise, ça me stress et c’est pour ça que j’ai réagi en te criant dessus et que j’ai stoppé ton émotion. Excuse moi, tu as le droit de ressentir ton émotions et tu as des bonnes raisons de la ressentir. C’est trop pour toi toute cette agitation avec tous les enfants qui jouent avec toi? ». Attention à accepter les émotions de l’enfant et ne pas les ridiculiser.

Aidez-le à se préparer au changement, s’il peut prévoir un bout ce qui va se passer ça l’aidera. Avertissez-le de manière claire de ce qui va se passer pour lui.

Évitez de prévoir trop d’activités qui créera trop de stimulation pour lui et qui l’empêchera d’avoir suffisamment de moments calme. Proposez-lui des moments câlins et des moments calmes avant que « la soupape n’explose » si possible.

L’enfant hypersensible ne fait pas exprès de réagir comme il le fait. Il perçoit les choses différemment et de manière forte. À nous de l’accompagner pour qu’il apprenne à faire une force de ce qui peut être vécu comme difficile. En cela je peux vous aider si vous le désirez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *