Enfants intenses

On parle des BABI, bébés aux besoins intenses, se sont des bébés qui ont constamment besoin des bras de leur parent, souvent de la première figure d’attachement qui est la mère. C’est très difficile à vivre pour l’adulte, épuisant, et pourtant ce bébé a réellement besoin de ça, ÇA N’EST PAS UN CAPRICE!!!

Qu’en est-il de ce bébé lorsqu’il grandit? En grandissant, le cerveau de ces bébés acquiert des maturations et peut avoir moins besoin de ce contact, l’enfant trouve d’autres « trucs » pour se rassurer. Souvent « les symptômes » diminuent en grandissant, l’enfant vit moins de frustration vu qu’il arrive à faire plus de choses seul. Et il y a d’autres enfants qui resteront plus sensible et auront toujours besoin de plus de contacts que les autres, les enfants aux besoins intenses.

Qu’est-ce qu’un enfant aux besoins intenses? Ce sont des enfants au tempérament difficile, qui passent très rapidement d’une émotion à une autre et les émotions sortent très fort. Ils ont besoin de beaucoup d’attention et ne semble jamais suffisamment « rempli ». Ils ont beaucoup de demandes. C’est souvent des enfants qui se réveillent toujours la nuit et qui ont du mal à s’endormir. Je rappelle que l’endormissement est une séparation et les séparations et changements sont difficiles pour ces enfants. Ces enfants peuvent toujours être difficilement consolables. Et encore une fois ils ne font pas exprès et ils en ont réellement besoin.

Que faire pour aider l’enfant? Ce n’est en aucun cas la « faute des parents »!!! Surtout ne culpabilisez pas si vous vivez cela, vous n’y êtes pour rien, ça fait partie de la vie, de quelque chose que vous aviez à vivre certainement, afin d’évoluer. Si vous vivez cela votre enfant est une véritable petite éponge, si vous n’êtes pas bien, il va le ressentir et risque de « s’accrocher » encore plus à vous. Donc prenez soin de vous. Il y a certainement une origine ancestrale ou un élément qui ce serait passé durant la grossesse. C’est pourquoi pour ces enfants et bébés, la PAB (parole aux bébés) peut vraiment aider. A bout les parents qui vivent cela ne devrait pas hésiter a demander de l’aide de quelque façon que ce soit. Gardez en tête que le comportement est sans cesse en mouvement, l’enfant va changer, ça n’est pas immuable. Laissez lui l’espace pour ce changement en ne l’enfermant pas dans une bulle et en soulignant tous les changements, tous les progrès et les essais de progrès… Pour les parents de ces enfants, mettre des limites est un exercice difficile car cela engendre souvent une crise. Pourtant le parent doit, tout de même, être attentif à dire « non » à mettre des limites sinon l’enfant deviendra « un enfant roi ».

Ce sont souvent, en parallèle,des enfants auxquels on s’attache très vite et qui nous font vivre des émotions intenses.

N’hésitez pas à me contacter pour toute question complémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *